Skip to main content

Construction d’une école maternelle à Kagnarou


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutien de

But du projet

En collaboration avec le village de Kagnarou, l’objectif est de construire et de gérer une école maternelle pouvant accueillir jusqu’à 120 enfants âgés de 3 à 6 ans. La construction de cet établissement permet aux mères de confier leurs enfants à une équipe d’enseignants formés par l’État pendant qu’elles effectuent leurs travaux agricoles. Les enfants reçoivent une éducation préscolaire, ce qui leur permet d’accéder à la scolarité obligatoire avec de meilleures chances de réussite.

Objectifs de l’Agenda 2030:

Principalement:

  • Objectif 4 : Assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.
  • Objectif 5 : assurer l’égalité des sexes et l’autodétermination de toutes les femmes et les filles.

En partie:

  • Objectif 10: Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Cattura_02

  • Cattura

  • Immagine1

Le projet

Le projet prévoit la construction d’un complexe immobilier qui pourra enfin accueillir trois sections de maternelle (extensible à cinq) dans une structure adaptée, avec jusqu’à 40 enfants par section. Les salles de classe, les espaces administratifs et les espaces communs seront équipés d’un mobilier approprié. Une petite bibliothèque sera également mise à disposition.

L’espace extérieur sera clôturé et sécurisé par un mur d’enceinte et équipé de jeux pour les enfants.

La nouvelle installation permettra aux enseignants affectés par l’Etat sénégalais de réaliser le programme éducatif prévu dans des conditions logistiques, sanitaires et de sécurité appropriées. Les enfants bénéficieront ainsi des meilleures conditions pour leur développement et de la meilleure préparation possible à l’entrée à l’école primaire.

  • Immagine7

  • Cattura_04

  • Cattura_03

Le chantier

La construction du complexe préscolaire est confiée au GIE Yuley, avec lequel CEU coopère depuis des années. Le projet prévoit la participation active de la population du village de Kagnarou en fournissant de la main-d’œuvre non qualifiée sur le site de construction et en fournissant du sable, de l’eau et du bois. Les travailleurs employés sur le chantier seront logés et nourris par la population du village.

Le complexe préscolaire sera construit à l’aide de briques écologiques produites localement. Les briques sont produites à l’aide d’une presse manuelle avec un minimum de ciment. L’argile, qui constitue 70 % du matériau utilisé pour la production des briques, provient de sources locales. Ils sont posés à sec (sans mortier).

Lire la suite

Soutien aux femmes du village de Ouniok pour la mise en œuvre d’un projet agricole de production de fruits et légumes


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutien de

Objectifs du projet

Aménagement d’un périmètre agricole destiné à la culture d’arbres fruitiers (oranges, mandarines, citrons, mangues, noix de cajou, eucalyptus) et de légumes (oignons, tomates, jaxatu, gombo, bissap) sur une superficie de 4 hectares, donnée en concession par la commune de Ouniok à l’association Union des femmes de Ouniok/Bagnapang (UFOB) précédemment créée. .

Objectifs de l’Agenda 2030 :

Principalement :

Objectif 2: Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.
Objectif 5: Assurer l’égalité des sexes et l’autodétermination de toutes les femmes et les filles.
Objectif 12: Assurer des modes de consommation et de production durables

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Cattura_02

  • Cattura

  • Immagine1

  • 31850126-e60c-4c05-9f3c-0944f9f29cca

Le projet

Les principaux arguments qui ont justifé le choix de la CEU d’intervenir dans le village d’Ouniok, en soutien à l’association UFOB, sont les suivants:

Tout d’abord, il convient de rappeler que la CEU avait déjà promu des activités de coopération dans le même village par le passé. En 2008, une maternité a été construite sur la base des besoins avérés du village et d’une demande spécifique du comité de santé local. La population a contribué de manière exemplaire à la réalisation du projet, en participant activement aux travaux.
Dans un deuxième temps, l’école primaire a reçu une importante dotation en matériel pédagogique grâce à la CEU.
Le succès de ces projets a permis d’établir des relations de confiance mutuelle avec le village et ses représentants (autorités politiques, directeur d’école, imam, etc.).

A renforcer  la décision de favoriser la demande de projet (faite directement aux membres du comité de la CEU lors d’une visite fin 2017), la conviction acquise au fil des années d’activité en Casamance et confirmée par plus d’une décennie de présence dans la zone, que le partenariat avec des groupes de femmes déjà organisées dans des projets concrets représente un gage de succès.

Après un examen attentif du dossier de projet soumis par la présidente de l’association, Bintou Badji, et après avoir entendu les avis de quelques collaborateurs locaux qui ont une formation et une expérience de plusieurs années en tant qu’animateurs agricoles, la CEU a décidé de prendre en charge le soutien financier, qui concernait les interventions suivantes:

  • clôturer le terrain
  • creuser un puits de 12 m
  • fourniture et installation d’une pompe solaire et  d’un réservoir de collecte d’eau suspendu
  • pose de canaux d’irrigation et construction de bassins collecteurs d’eau
  • Mise en place de huit réservoirs pour l’accunulation  et la redistribution de l’eau
  • fourniture d’outils agricoles
  • fourniture de semences et de plants pour démarrer la production
  • formation des femmes responsables de la gestion du périmètre

Le personnel de la CEU, sur la base de son expérience sur le terrain, a été chargé de former adéquatement les femmes impliquées dans le périmètre agricole et assurera, aux frais du CEU, un suivi adéquat le temps nécessaire à la reprise définitive de la gestion du périmètre par l’UFOB.

Lire la suite

Projet de rénovation de certaines structures construites par CEU au fil des ans dans la région de Ziguinchor


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutine de:

But du projet

Mise en conformité des installations avec les normes d’hygiène de base, permettant au personnel de santé d’offrir des soins et un accueil de qualité aux résidents ayant besoin de soins médicaux de base ou d’une aide à l’accouchement.

Objectifs de l’Agenda 2030 :

Principalement :

Objectif 3 : assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Immagine7

  • Cattura_04

  • XIZE4789

  • ELNP4968

Le Projet

Ce projet, qui a été lancé à la suite d’une évaluation minutieuse par nos collaborateurs locaux, concernait des installations de soins de santé construites par la CEU il y a des années.

Les bâtiments montraient des signes évidents de dégradation dûs à l’usure du temps et aux effets du climat.

La situation précaire des installations, qui étaient principalement à la disposition des femmes pour les accouchements et les soins pédiatriques, ne garantissait plus la sécurité, et encore moins la qualité des soins dans des conditions d’hygiène optimales.

En janvier et février 2020, les travaux nécessaires ont été réalisés dans les maternités de Mampalago (construite en 2004) et de Bourek (datant de 1992).

À Mampalago, le toit a d’abord été rénové subsituant la charpenterie et remplaçant la couverure de tuiles par des tôles ondulées en aluminium plus durables.

Dans les salles de soins aux patients, qui ont été entièrement repeintes, le sol a dû être remplacé et les murs carrelés. Enfin, le mur extérieur du dispensaire, fortement endommagé, a été renforcé.

Dans le dispensaire/maternité de Bourek (datant de 1992), il a été décidé de réparer les murs porteurs, qui présentaient des fissures.

Dans les salles d’intervention, qui ont été entièrement repeintes, les carreaux de sol ont été remplacés.

L’intervention la plus importante a été réalisée à Ouniok (construit en 2008), où le dispensaire avait besoin d’une rénovation plus massive.

Les travaux nécessaires, concernant principalement le système électrique et l’approvisionnement en eau, ont été réalisés au début de l’année 2021.

En particulier, le système photovoltaïque a été renouvelé, avec l’installation de nouveaux panneaux, de batteries et d’accessoires pour l’éclairage de nuit, afin de garantir de meilleures conditions de travail à la sage-femme et à l’infirmière.

Afin d’éviter aux résidents de longs trajets pour recharger leur téléphone portable, deux prises ont également été installées à cet effet.

Afin d’assurer un approvisionnement en eau adéquat, un nouveau système a été installé pour alimenter une pompe solaire afin de remplir une citerne d’un mètre cube, montée sur un support métallique de 4m. Grâce à la présence d’un puits de 28 m de profondeur, il fournit de l’eau au dispensaire, aux toilettes, à l’école et à quelques maisons du voisinage immédiat.

En plus des travaux effectués, le bâtiment a été entièrement repeint.

Les villageois sont impliqués dans l’approche participative, qui consiste à donner aux communautés locales les moyens de gérer les installations. Pour sa part, le CEU compte sur son personnel pour assurer un suivi constant et, si nécessaire, une formation adéquate de ceux qui, au niveau du village ou du quartier, sont appelés à effectuer des travaux de surveillance et d’entretien.

Lire la suite

Eau potable pour la communauté de Oulampane: 3ème étape


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutien de

But du projet

Fournir en permanence une eau potable et de bonne qualité en quantité suffisante afin d’améliorer les conditions de vie et de santé de la population, en réduisant la mortalité infantile et les maladies gastro-intestinales liées à la consommation d’une eau insalubre. Le projet vise également à réduire la pauvreté en permettant aux femmes de se consacrer davantage aux activités agricoles, en évitant de perdre du temps à chercher et à transporter l’eau.

Objectifs de l’Agenda 2030:

Principalement :

  • Objectif 3 : santé et bien-être. Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous, à tout âge.
  • Objectif 6 : eau propre et assainissement. Assurer la disponibilité et la gestion de l’eau et de l’assainissement pour tous.

En partie :

  • Objectif 10 : réduire les inégalités à l’intérieur et entre les pays

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Cattura_02

  • Cattura

  • Immagine1

  • 20190111_Django_5

Le projet

L’objectif final du projet, qui est structuré en plusieurs phases, est de construire un ouvrage hydraulique qui permettra de desservir en eau potable d’excellente qualité la population de 9 villages (environ 4 000 habitants) de la zone 1 de la communauté rurale d’Oulampane.

La troisième phase comprenait l’extension du réseau d’approvisionnement en eau sur 8’570 m auquel sont raccordés 124 robinets privés et 3 robinets communautaires (écoles). En outre, 1 452 personnes sont desservies par le réseau d’eau.

Lire la suite

Eau potable pour la communauté d’Oulampane: 2ème étape et renforcement des acteurs locaux pour la durabilité institutionnelle


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutien de

But du projet

Fournir en permanence une eau potable de bonne qualité et en quantité suffisante afin d’améliorer les conditions de vie et de santé de la population, en réduisant la mortalité infantile et les maladies gastro-intestinales liées à la consommation d’une eau insalubre. Le projet vise également à réduire la pauvreté en permettant aux femmes de se consacrer davantage aux activités agricoles, en évitant de perdre du temps à chercher et à transporter l’eau.

Une organisation locale est en place pour promouvoir la formulation et la mise en œuvre de projets visant à lutter contre la pauvreté au sein de la population rurale de Casamance.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Objectifs de l’Agenda 2030:

Principalement :

  • Objectif 3 : santé et bien-être. Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous, à tout âge.
  • Objectif 6 : eau propre et assainissement. Assurer la disponibilité et la gestion de l’eau et de l’assainissement pour tous.

En partie :

  • Objectif 10 : réduire les inégalités au sein des pays et entre eux.

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Cattura_02

  • Cattura

  • Immagine1

Le projet d’extension du réseau de distribution

L’objectif final du projet, qui est structuré en plusieurs phases, est de construire un ouvrage hydraulique qui permettra d’alimenter en eau potable de qualité la population de 9 villages (environ 4 000 habitants) de la zone 1 de la communauté rurale d’Oulampane.

La deuxième phase a consisté en la construction d’un château d’eau de 20 m de haut, d’une capacité de 100 m3 d’eau. Un réseau d’eau d’environ 10 000 m auquel sont raccordés 150 robinets privés, 2 robinets communautaires (école et dispensaire) et 3 abreuvoirs pour animaux. Environ 1 600 personnes des trois villages (1ère et 2ème phase) sont desservies par le réseau d’eau.

Le projet de renforcement institutionnel

Le projet de renforcement du partenaire local n’a pas été mené à bien. L’équipe de collaborateurs locaux, malgré l’expérience acquise et les différentes formations auxquelles elle a participé, est encore faible, notamment en termes de gestion financière, et n’a pas fait preuve de l’initiative espérée.

En plus de diverses sessions de formation, le projet prévoyait également la construction d’un édifice siège de la CEU, qui n’a jamais été construit.

Aujourd’hui, l’équipe locale, qui a formé un GIE (Groupement d’intérêt économique), travaille avec le CEU et d’autres organisations actives dans la coopération au développement.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Lire la suite

Eau potable pour la communauté de Oulampane: 1ère étape


  • But du projet

  • Coût total

  • Bénéficiaires

  • Avec le soutien de:

But du projet

Fournir en permanence une eau potable de bonne qualité et en quantité suffisante afin d’améliorer les conditions de vie et de santé de la population, en réduisant la mortalité infantile et les maladies gastro-intestinales liées à la consommation d’eau insalubre. Le projet vise également à réduire la pauvreté en permettant aux femmes et aux jeunes filles de se consacrer davantage aux activités agricoles, repectivement à leur scolarité, épargnant ainsi le temps nécessaire pour aller quotidiennement chercher et transporter l’eau des puits à leurs domiciles.

Objectifs de l’Agenda 2030 :

Principalement :

  • Objectif 3 : santé et bien-être. Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être pour tous, à tout âge.
  • Objectif 6 : eau propre et assainissement. Assurer la disponibilité et la gestion de l’eau et de l’assainissement pour tous.

En partie :

  • Objectif 10 : réduire les inégalités au sein des pays et entre eux.

www.unric.org/it/agenda-2030


  • Cattura_02

  • Cattura

  • Immagine1

Le projet

L’objectif final du projet, qui est structuré en plusieurs phases, est de construire un ouvrage hydraulique qui permettra de desservir en eau potable d’excellente qualité la population de 9 villages (environ 4 000 habitants) de la zone 1 de la communauté rurale d’Oulampane.

La première phase du projet a consisté à construire un puits de 150 mètres de profondeur et à installer une pompe à immersion alimentée par des panneaux photovoltaïques, capable de pomper suffisamment d’eau pour couvrir les besoins globaux finaux du projet. Un réservoir suspendu d’une capacité de 5 mètres cubes a été posé. Le réseau d’eau d’environ 2’000 m a permis de desservir 21 robinets domestiques pour une population de 384 personnes.

Lire la suite

Faites un don

Grâce à votre précieuse contribution, vous avez la possibilité de soutenir nos projets afin d'améliorer les possibilités et la qualité de vie des habitants du Sénégal.

Institut

PostFinance

Compte

IBAN CH39 0900 0000 6900 1146 6

Destinataire

CEU - Associazione Cooperazione Esseri Umani

Via Trevano 13, Lugano
Casella postale 8225
6908 Massagno Caselle

Motif du versement

- cotisatione annuelle (50.- CHF)
- projet auquel le versement est destiné
- donation libre

N'oubliez pas : le montant des dons peut être déduit de votre déclaration d'impôts.