Projet de rénovation de certaines structures construites par CEU au fil des ans dans la région de Ziguinchor

Mampalago , Bourek e Ouniok, 2019- 2020

Le projet prévoyait d’importants travaux de rénovation des maternités des villages de Mampalago (municipalité de Oulampane), Bourek (municipalité de Coubalan) et Ouniok (municipalité de Sindian).

But du projet

L’amélioration de la fonctionnalité des installations dégradées au cours temps afin d’offrir de bonnes conditions de travail aux agents de santé et des soins et un accueil de qualité aux patients.

Coût total

CHF 33’857.-

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs
la population des villages de Mampalago, Bourek et Ouniok (environ 2 600 habitants).

Bénéficiaires indirects :
Les habitants des communautés limitrophes des trois villages, qui dépendent des dispensaires et des maternités pour les soins de base et les accouchements (environ 7 000 habitants).

Avec le soutine de:

Fondation ADIUVARE, e FOSIT.

But du projet

Mise en conformité des installations avec les normes d’hygiène de base, permettant au personnel de santé d’offrir des soins et un accueil de qualité aux résidents ayant besoin de soins médicaux de base ou d’une aide à l’accouchement.

Objectifs de l’Agenda 2030 :

Principalement :

Objectif 3 : assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

www.unric.org/it/agenda-2030


    Le Projet

    Ce projet, qui a été lancé à la suite d’une évaluation minutieuse par nos collaborateurs locaux, concernait des installations de soins de santé construites par la CEU il y a des années.

    Les bâtiments montraient des signes évidents de dégradation dûs à l’usure du temps et aux effets du climat.

    La situation précaire des installations, qui étaient principalement à la disposition des femmes pour les accouchements et les soins pédiatriques, ne garantissait plus la sécurité, et encore moins la qualité des soins dans des conditions d’hygiène optimales.

    En janvier et février 2020, les travaux nécessaires ont été réalisés dans les maternités de Mampalago (construite en 2004) et de Bourek (datant de 1992).

    À Mampalago, le toit a d’abord été rénové subsituant la charpenterie et remplaçant la couverure de tuiles par des tôles ondulées en aluminium plus durables.

    Dans les salles de soins aux patients, qui ont été entièrement repeintes, le sol a dû être remplacé et les murs carrelés. Enfin, le mur extérieur du dispensaire, fortement endommagé, a été renforcé.

    Dans le dispensaire/maternité de Bourek (datant de 1992), il a été décidé de réparer les murs porteurs, qui présentaient des fissures.

    Dans les salles d’intervention, qui ont été entièrement repeintes, les carreaux de sol ont été remplacés.

    L’intervention la plus importante a été réalisée à Ouniok (construit en 2008), où le dispensaire avait besoin d’une rénovation plus massive.

    Les travaux nécessaires, concernant principalement le système électrique et l’approvisionnement en eau, ont été réalisés au début de l’année 2021.

    En particulier, le système photovoltaïque a été renouvelé, avec l’installation de nouveaux panneaux, de batteries et d’accessoires pour l’éclairage de nuit, afin de garantir de meilleures conditions de travail à la sage-femme et à l’infirmière.

    Afin d’éviter aux résidents de longs trajets pour recharger leur téléphone portable, deux prises ont également été installées à cet effet.

    Afin d’assurer un approvisionnement en eau adéquat, un nouveau système a été installé pour alimenter une pompe solaire afin de remplir une citerne d’un mètre cube, montée sur un support métallique de 4m. Grâce à la présence d’un puits de 28 m de profondeur, il fournit de l’eau au dispensaire, aux toilettes, à l’école et à quelques maisons du voisinage immédiat.

    En plus des travaux effectués, le bâtiment a été entièrement repeint.

    Les villageois sont impliqués dans l’approche participative, qui consiste à donner aux communautés locales les moyens de gérer les installations. Pour sa part, le CEU compte sur son personnel pour assurer un suivi constant et, si nécessaire, une formation adéquate de ceux qui, au niveau du village ou du quartier, sont appelés à effectuer des travaux de surveillance et d’entretien.

    Faites un don

    Grâce à votre précieuse contribution, vous avez la possibilité de soutenir nos projets afin d'améliorer les possibilités et la qualité de vie des habitants du Sénégal.

    Institut

    PostFinance

    Compte

    IBAN CH39 0900 0000 6900 1146 6

    Destinataire

    CEU - Associazione Cooperazione Esseri Umani

    Via Trevano 13 CP 4303, 6900 Lugano

    Motif du versement

    - cotisatione annuelle (50.- CHF)
    - projet auquel le versement est destiné
    - donation libre

    N'oubliez pas : le montant des dons peut être déduit de votre déclaration d'impôts.