Soutien aux femmes du village de Ouniok pour la mise en œuvre d’un projet agricole de production de fruits et légumes

Ouniok, octobre 2018-juin 2019

Le projet est issu de l’initiative d’un groupe de femmes du village de Ouniok, situé dans le district de Sindian, département de Bignona, région de Ziguinchor, Casamance.

But du projet

Création d’un périmètre agricole pour la production de fruits et légumes, visant à améliorer la situation socio-économique du village, avec l’introduction de la culture de fruits et légumes, autrement non disponibles dans les environs.

Coût total

CHF 34’925.-

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs:
34 femmes appartenant à l’association Union des femmes de Ouniok/Bagnapang, promotrice du projet, et leurs familles.
Bénéficiaires indirects:
Les villageois d’Ouniok bénéficient des revenus générés par la vente des produits et complètent leur alimentation avec des fruits et légumes.
Le périmètre agricole fournit également du travail à une partie des habitants.

Avec le soutien de

L’association « Amici di Padre matovani » et une dame qui a souhaité rester anonyme.

Objectifs du projet

Aménagement d’un périmètre agricole destiné à la culture d’arbres fruitiers (oranges, mandarines, citrons, mangues, noix de cajou, eucalyptus) et de légumes (oignons, tomates, jaxatu, gombo, bissap) sur une superficie de 4 hectares, donnée en concession par la commune de Ouniok à l’association Union des femmes de Ouniok/Bagnapang (UFOB) précédemment créée. .

Objectifs de l’Agenda 2030 :

Principalement :

Objectif 2: Eliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.
Objectif 5: Assurer l’égalité des sexes et l’autodétermination de toutes les femmes et les filles.
Objectif 12: Assurer des modes de consommation et de production durables

www.unric.org/it/agenda-2030


    Le projet

    Les principaux arguments qui ont justifé le choix de la CEU d’intervenir dans le village d’Ouniok, en soutien à l’association UFOB, sont les suivants:

    Tout d’abord, il convient de rappeler que la CEU avait déjà promu des activités de coopération dans le même village par le passé. En 2008, une maternité a été construite sur la base des besoins avérés du village et d’une demande spécifique du comité de santé local. La population a contribué de manière exemplaire à la réalisation du projet, en participant activement aux travaux.
    Dans un deuxième temps, l’école primaire a reçu une importante dotation en matériel pédagogique grâce à la CEU.
    Le succès de ces projets a permis d’établir des relations de confiance mutuelle avec le village et ses représentants (autorités politiques, directeur d’école, imam, etc.).


    A renforcer  la décision de favoriser la demande de projet (faite directement aux membres du comité de la CEU lors d’une visite fin 2017), la conviction acquise au fil des années d’activité en Casamance et confirmée par plus d’une décennie de présence dans la zone, que le partenariat avec des groupes de femmes déjà organisées dans des projets concrets représente un gage de succès.


    Après un examen attentif du dossier de projet soumis par la présidente de l’association, Bintou Badji, et après avoir entendu les avis de quelques collaborateurs locaux qui ont une formation et une expérience de plusieurs années en tant qu’animateurs agricoles, la CEU a décidé de prendre en charge le soutien financier, qui concernait les interventions suivantes:

    • clôturer le terrain
    • creuser un puits de 12 m
    • fourniture et installation d’une pompe solaire et  d’un réservoir de collecte d’eau suspendu
    • pose de canaux d’irrigation et construction de bassins collecteurs d’eau
    • Mise en place de huit réservoirs pour l’accunulation  et la redistribution de l’eau
    • fourniture d’outils agricoles
    • fourniture de semences et de plants pour démarrer la production
    • formation des femmes responsables de la gestion du périmètre

    Le personnel de la CEU, sur la base de son expérience sur le terrain, a été chargé de former adéquatement les femmes impliquées dans le périmètre agricole et assurera, aux frais du CEU, un suivi adéquat le temps nécessaire à la reprise définitive de la gestion du périmètre par l’UFOB.

    Faites un don

    Grâce à votre précieuse contribution, vous avez la possibilité de soutenir nos projets afin d'améliorer les possibilités et la qualité de vie des habitants du Sénégal.

    Institut

    PostFinance

    Compte

    IBAN CH39 0900 0000 6900 1146 6

    Destinataire

    CEU - Associazione Cooperazione Esseri Umani

    Via Trevano 13 CP 4303, 6900 Lugano

    Motif du versement

    - cotisatione annuelle (50.- CHF)
    - projet auquel le versement est destiné
    - donation libre

    N'oubliez pas : le montant des dons peut être déduit de votre déclaration d'impôts.